02 Fév.

Des chercheurs d'instituts français ont démontré, en 2006, que l'alcool chez des personnes dépendantes altère la matière grise et la matière blanche : les cellules nerveuses et l'ensemble des connections entre les régions du cerveau. Les chercheurs ont mis notamment en évidence que la consommation d'alcool à un âge précoce entraîne une diminution de la matière grise dans plusieurs zones cérébrales.

Cliquez ici