02 Déc.

Je suis vide. Comme un bain vide. Depuis longtemps. Qui persisterait à vouloir perdre son eau. Qui se viderait jusqu'à l'impossible, jusqu'à plus drôle. La vie qui s'ennuie m'a vidé, le manque m'a vidé, mille fois, chaque matin me vide. Je suis un bain vide qui se replie sur lui-même à force d'à force. J'ai besoin d'eau fraîche! La vieille chose sèche que je suis devenu rêve de clapotis et d'eau de roche! Je ne demande plus le monde.

Cliquez ici